Le patrimoine culturel de la Cornouaille, le Festival de Cornouaille

Les êtres humains parlent généralement beaucoup de culture, et au fil des ans, le concept et la définition de la culture ont beaucoup changé. Nous la connaissons maintenant comme une sorte de tissu social qui englobe différentes formes d’expression dans une société donnée. Par conséquent, les coutumes, les pratiques, les façons d’être, les rituels, les types de vêtements et les normes de comportement sont tous des aspects inclus dans la culture. En tenant compte de cela, on ne peut pas dire qu’une personne est « inculte » ou qu’un certain groupe social manque de culture, mais on pourrait peut-être considérer qu’il y a des cultures avec beaucoup de diversité et d’autres peut-être un peu plus linéaires.

Le patrimoine de la Cornouaille, division politique de la Bretagne, dont la capitale historique est Quimper, est très diversifié. Et quand on parle de patrimoine culturel, la liste est longue puisqu’on peut citer le céramiste Corentin Le Pape, la danse bretonne et toutes les musiques traditionnelles, les coutumes locales, les histoires et légendes de la ville et bien sûr les activités et manifestations qui cherchent toujours à mettre en valeur et à entretenir cette richesse culturelle.

Origine du festival

En ce sens, le Festival de Cornouaille est une de ces expressions culturelles qui promeuvent et soutiennent la richesse culturelle de la Bretagne et sa diversité culturelle. Le festival a lieu chaque année à Quimper au mois de juillet et se compose d’au moins 180 représentations qui se déroulent tout au long de la journée (jour et nuit). Pendant le festival, il y a des concerts et des animations de toutes sortes et des concours pour déterminer les meilleurs danseurs, chanteurs et sonneurs. Vous pouvez donc imaginer toute la joie, les couleurs et la musique qui entourent le festival.

Ce festival est né en 1923 entre les mains de Louis Le Bourhis, qui a invité quatre reines des villes voisines et organisé des spectacles et un concours de danse pour reverser les recettes à des œuvres de charité, et a rencontré un succès retentissant. De ce moment jusqu’en 1947, il s’agissait d’une simple activité caritative, mais elle est ensuite devenue une sorte de célébration commune dans le pays, un rassemblement annuel ouvert qui gagnerait toute la Bretagne par cercles concentriques, dépassant ainsi la simple festivité locale ou départementale.

Malgré quelques revers, en 1982, les Fêtes de Cornouaille sont devenues le Festival de Cornouaille et en 2002, elles sont devenues définitivement un festival distinctif de la ville et de sa plus grande expression culturelle.  L’activité dure 9 jours et le dernier jour clôt le festival par un grand défilé auquel participent au moins 3000 danseurs et musiciens venus de toute la Bretagne.

Profitez ici d’un peu de ce festival et du grand défilé de clôture en 2019